Le Grand Chalet ou Chalet Balthus

Le contexte historique

Dans la première partie du XVIIIe siècle, la vie économique de plusieurs vallées des Alpes est en pleine évolution.
Vers 1750, Jean David Henchoz, fils de Gabriel Henchoz, paysan ayant les fonctions accessoires de notaire, juge, gouverneur, curial et avocat, profite de cet essor qui lui permet d'acheter des prés, des pâturages et des forêts.
Son projet, à but commercial, est de réaliser un édifice doté de caves vastes et pratiques susceptibles de recevoir la production fromagère de ses fermiers et de ses voisins, jusqu'à 500 à 600 pièces de fromages, pour les vendre ensuite aux grands marchands de Bulle ou les exporter sur les marchés de Lyon.

Le chantier de la "Grande Maison" dura près de quatre années de 1752 à 1756, et Jean David Henchoz ne profita de son havre que deux ans, emporté par la maladie en 1758, à l'age de 46 ans.

La réalisation

La surface nécessaire pour le stockage des fromages déterminant l'importance du reste de la construction, la "Grande Maison" devint l'une des plus grandes habitations de bois de Suisse. Avec sa façade sud de 27 mètres de long par 19,5 mètres au point le plus haut, une profondeur de 15 mètres et ses 113 fenêtres, aucune demeure de ces dimensions ne se voyait loin à la ronde.

J.D. Henchoz, qui, selon la pratique de l'époque, joua le rôle d'architecte et d'entrepreneur, a coupé durant deux hivers et un été environ 700m3 de bois dans ses propres forêts.

La maçonnerie a été confiée à Gabriel Massard et à ses ouvriers, des gens du pays et un chaux-four en plein air a été construit exprès pour la fabrication de la chaux et du plâtre.

Le gros oeuvre est attribué au maître charpentier Joseph Genayne de Château d'Oex, charpentiers de père en fils. La toiture est recouverte de tavillons.

Jean Raynaud de Château d'Oex et Marie Perronet son épouse, réputés dans la région, consacreront quarante-trois journées à décorer les frises de leurs couleurs vives, à peindre des fleurs et des animaux symboliques sur les surfaces rabotées et sans fond de badigeon.

Cette décoration a été restaurée au moment de la transformation de la maison en hôtel-pension en 1852.

Le texte gravé et peint sur les façades comporte environ 2800 caractères; pour le composer, Jean David Henchoz ne se contente pas de formules toutes prêtes: il tient à exprimer ses convictions chrétiennes personnelles, celles qu'il tient d'un père pieux et qu'il partage avec son frère pasteur; la maladie qui minait Henchoz influença également ses textes,
Certaines parties des inscriptions sont tirées des oeuvres de Mme Deshoulières, femme poète vivant à Paris au XVIIIe siècle.


Source : Recensement architectural du canton de Vaud,
Département des infrastructures,
Section des monuments historiques

 

 

Les propriétaires


La "Grande Maison" reste propriété de la famille Henchoz jusqu'en 1875.

En 1852, elle est réaménagée en hôtel-pension par Rodolphe Henchoz de Loës, et rebaptisée le "Grand Chalet";
D'importantes transformations sont apportées dans le but d'une meilleure exploitation - construction d'une galerie au sud, suppression de deux grandes cheminées ouvertes dans les cuisines, modification des caves du rez-de-chaussée en salle à manger avec portes vitrées. L'hôtel acquiert rapidement une solide réputation et accueille des hôtes illustres tels que Victor Hugo et Alfred Dreyfuss, ainsi que des familles et leurs domestiques qui arrivent de l'étranger pour de longs séjours.

Depuis 1976, le Grand Chalet appartient au peintre Balthus, le Comte Balthazar Klossowski de Rola, d'origine polonaise, décédé en février 2001 à l'âge de 93 ans, et à sa femme Setsuko, peintre elle aussi.
Balthus fut de 1961 à 1977 directeur de la Villa Médicis à Rome en tant qu'attaché culturel de France et s'installa définitivement à Rossinière en 1977, où il continua à peindre.

Considéré comme l'un des grands peintres du XXe siècle, il a fréquenté et accueilli au Grand Chalet les écrivains, les peintres et les artistes les plus célèbres de ce siècle.

Balthus habitait le plus grand chalet de Suisse

 

La Fondation Balthus


La Fondation Balthus, créée récemment sous l'impulsion de Balthus lui-même, a été constituée dans le but d'assurer la pérennité de l'oeuvre de l'artiste et de mieux faire connaître au grand public son univers, sa vie et son influence incontestable.

Un des projets principaux de la Fondation est l'aménagement de la salle de réception du Grand Chalet en espace culturel polyvalent.

Le Conseil de la Fondation composé de plusieurs membres est soutenu par l'association des Amis de la Fondation.