Patrimoine architectural

Trois fois l'incendie frappa Rossinière : en 1600, 1776 et 1855, ce dernier détruisant toute la partie inférieure du village, des maisons de pierre ont remplacé les chalets brûlés. Malgré ces sinistres, le village compte encore de magnifiques bâtiments en bois des 17ème et 18ème siècles qui valent le détour.

Parmi eux, le plus connu est le Grand Chalet, classé monument d'importance nationale, au même titre que la Cathédrale de Lausanne ! Cet imposant chalet en madriers de 1754 a été acheté en 1976 par le peintre Balthus, aujourd'hui décédé, et son épouse la Comtesse Setsuko Klossowska de Rola qui l'occupe encore actuellement avec la famille. La Fondation Balthus, créée quelques années avant la disparition du peintre, dispose d'une salle d'expositions, « Le Grand Salon », qui se situe au rez inférieur du Grand Chalet. La Municipalité entretient des liens étroits avec la famille Balthus et la Fondation dont l'activité culturelle contribue à garantir la pérennité de cet édifice emblématique, témoin du riche savoir-faire des artisans de jadis qui ont bâti le patrimoine architectural de la région.

On y découvre également la Maison de la Place, magnifique chalet de 1664 richement ouvragé, ainsi que l'Hôtel de Ville datant de 1635, propriété communale qui a été entièrement rénové en 2009 retrouvant son clocheton détruit en 1963. Cet important investissement de la commune a permis de « remettre au goût du jour » un bâtiment hôtelier comprenant un restaurant, une salle polyvalente et une dizaine de chambres renforçant ainsi l'offre hôtelière qui fait cruellement défaut dans la région.

Tout ce riche patrimoine architectural est chaque année mis en valeur au travers de manifestations d'importance qui utilisent le village comme une « scène ouverte », offrant un écrin hors du commun aux ?uvres présentées, sans oublier la Chapelle Balthus située au c?ur du village, lieu dédié au peintre, ouvert toute l'année qui accueille de nombreux visiteurs.

Les autorités communales, les acteurs touristiques et régionaux ont pris conscience du potentiel qu'offre Rossinière, village authentique et vivant, où l'agriculture de montagne, l'artisanat et les traditions locales côtoient les mondes de l'art, de la culture et de l'architecture. Ces contacts et collaborations avec l'extérieur, de nature culturelle ou notamment avec les hautes écoles, permettent à la commune d'avancer dans des projets variés, renforçant l'offre touristique, mais aussi dans des projets liés à l'énergie, la construction et l'environnement, développant ainsi le tissu économique en valorisant le savoir-faire local.


Le Grand Chalet est celui qui eut et possède encore le plus de renom. 
Il est l'un des plus grands édifices en bois de Suisse et même d'Europe. 
Le nombre important de ses fenêtres 113 donne une idée du volume de cette construction.

 

 


Des joyaux du passé restent le Chalet  de La Place construit en 1664, classé monument historique. 
Il témoigne du goût et de l'aisance des notables de l'époque.


Le quartier de la Frasse présente des constructions typiques.

 


L'Eglise Romaine du 17ème siècle


La Cure


L'Hôtel de Ville


La Tour de l'Horloge